dimanche 30 décembre 2012

J'fais le bilan de 2012 !

J'aime bien faire des bilans d'année en année, je jette un dernier coup d’œil global avant de passer à autre chose. Cette année fut bien remplie, sur tous les fronts, au moins, je ne me suis pas ennuyée !

Janvier
Du nouveau au boulot, c'est arrivé au bon moment puisque j'envisageais depuis décembre de quitter mon emploi. Ce petit renouveau me donne un second souffle, pour le meilleur et pour le pire.

Je pousse la porte de chez Weight Watchers, bien décidée à prendre mon problème de poids à bras le corps. Ce n'est pas la première fois que j'entame le programme, mais cette fois, je n'ai pas l'intention d'abandonner avant d'avoir atteins mon objectif. La route est longue, elle sera douloureuse, avec des hauts et des bas. 

Février
J'ai 31 ans. J'ai un amoureux, je suis heureuse. Je prends la décision de quitter le trou à rats qui me sert d'appartement, j'effectue plusieurs visites.
Suite à un énième coup de gueule avec un collègue, arrêt pour dépression, traitement médicamenteux qui me fait planer et qui m'empêche de prendre la moindre décision. Conversation hilarante avec ma mère suite à la visite d'un appartement, je suis incapable de prendre une décision rationnelle.

Mars
Signature de mon premier CDI. Je suis soulagée car cela m'enlève un sacré poids mais je me demande si j'ai pris la bonne décision de m'enchainer à cette boîte.

Avril
Le grand déménagement ! Je prends possession de mon appartement de "grande personne", enfin. Il y a de l'espace, de la lumière, un immense balcon, je suis en hauteur, je me sens libre. Monseigneur Filou est perdu mais il s'y fait finalement. J'ai confiance en l'avenir, je pense que l'homme va me rejoindre et qu'on vivra heureux.
Santé
 
Deux amitiés se développent en avril, une féminine, une masculine. Deux relations très fortes avec des personnes que je connaissais déjà mais nos rapports changent et s'intensifient. Ils m'ont soutenue cette année. Elle est comme ma petite sœur, il est tellement de choses, je ne peux trouver les mots.
Fin du mois, le début des doutes sur mon couple, les hauts et les bas dans ma tête et mon cœur.

Mai
Rien à signaler...

Juin
J'ai perdu 10% de mon poids de départ. Chez WW, il y a des étapes importantes qui sont récompensées. Pour les médecins, perdre 10% de son poids est déjà bénéfique puisqu'on note une certaine amélioration sur la fatigue, la respiration, le cœur et les artères notamment.

Juillet
Rien à signaler....

Août
Besoin de vacances, je suis fatiguée, les dernières remontent à Mars mais la tête dans les cartons, je ne me suis pas reposée. Les congés débutent la dernière semaine, je souffle enfin. Après avoir longtemps hésité, on a prévu avec l'homme de partir chez ma grand-mère dans l'est, en voiture avec ma mère. J'ai hâte ! Mais malheureusement...

Septembre
Finalement, je pars juste avec ma mère, l'homme ayant été retenu. Ça m'énerve mais je comprends. Certains membres de ma famille ne comprennent pas et il m'est difficile de le défendre.
Les vacances sont fantastiques, c'est tellement bon de retourner dans sa région d'origine auprès de la famille qu'on n'a pas vu depuis longtemps.

J'ouvre aussi ce blog pour donner libre court à mon imagination avec mes vernis, nouvelle passion découverte fin 2011 qui prend des proportions gigantesques dans ma vie. Je m'inscris sur Hellocoton, plateforme de blogs féminins sur tous les sujets possibles. J'y découvre des personnes fabuleuses, passionnées par leurs sujets. Maintenant, je mets de l'huile sur mes cheveux, je fais attention aux composants chimiques de mes shampoings, je suis obsédée par le maquillage, je rêve de palettes aux couleurs incroyables, j'ai envie de me perfectionner dans l'art du contouring, ma wish list de vernis s'allonge sans cesse et je me pâme d'extase devant les créations de mes consœurs.
Je me rends compte aussi que écrire me fait du bien, il y a donc des billets plus personnels qui viennent prendre leur place de temps en temps, une manière pour moi de laisser une trace de mes pensées, d'organiser mes réflexions.

Octobre
Les vacances m'ont permis de me poser et de réfléchir à l'avenir. Je prends une grande décision qui prendra effet en janvier 2013. Sauf qu'à ce moment, je pense que ça va aller plus vite. Oh déception...
Je passe un week end de 4 jours magique à Londres avec 3 amies pas vues depuis longtemps. 
Ma rencontre avec elles fait partie des belles histoires du net puisqu'on s'est rencontrées il y a plus de 8 ans sur un forum de fans du groupe finlandais The Rasmus (souvenez-vous.... Oh Oh Oh Ohhhh in the shadows...)

Au fur et à mesure des concerts et des délires sur le forum, une solide amitié est née. Et même si on ne se préoccupe plus trop du groupe, on continue à se voir. On a beaucoup rigolé durant ce week end, beaucoup marché, dépensé des sous.... (calendrier de l'avent Ciaté notamment....)

C'est aussi le mois où mon histoire d'amour se termine. Je ne vais pas revenir là-dessus, j'en ai suffisamment parlé. De plus, qui dit nouvelle année, dit faisons table rase du passé pour pouvoir évoluer.

Novembre
Difficile. Je suis dans le brouillard. Je pleure, je ris, je mange, je ne mange pas, je dors mal, peu ou beaucoup trop, je fais le deuil. J'envisage d'avoir recours aux petites pilules qui rendent amorphe mais finalement j'émerge, petit à petit. Je suis fière de m'être relevée seule. Je sais que j'aurai encore des moments difficiles, mais le plus dur est derrière moi.

Décembre
Les fêtes arrivent, je suis fauchée, merci la taxe d'habitation qui m'a ruinée. Je déteste avoir des problèmes d'argent. C'est le genre de truc qui obsède, j'y pense à chaque instant, je sais que la moindre dépense imprévue peut compromettre l'équilibre de mon budget serré, comme la bouteille de gaz qui est vide et qu'il faut changer si on veut continuer à manger. Je ne suis pas économe, je me satisfait du peu que j'ai, j'ai un travail, un salaire qui ne permet pas d'extravagance mais je m'en sors malgré tout. Mais ces derniers mois, c'est vraiment la galère. Je pense que la résolution de 2013 sera d'être plus consciencieuse à ce niveau.

On a survécu au 21 Décembre aussi. Je dois avouer que j'avais un doute... et si c'était bien la fin ? Si tout devait s'arrêter comme ça ? Heureusement, on s'est réveillé le 22, avec une mini gueule de bois !

Niveau poids, même si je suis un peu au ralenti ces derniers temps, je fête une perte totale de 14 kilos. C'est loin de ce que j'envisageais en commençant, mais c'est pas si mal finalement, je prends mon temps pour ne pas les reprendre.

Rétrospectivement, décembre est aussi le mois le plus intense de 2012 au niveau vie sociale et j'adore. J'ai l'impression d'émerger, de m'ouvrir au monde extérieur. De nouvelles rencontres, une relation amicale qui se transforme, un nouveau souffle qui me fait penser que 2013 sera extraordinaire. Finie la déprime, j'ai de l'espoir, je suis sur la voie du bonheur et rien ne pourra m'arrêter.

Je te remercie 2012, tu as été surprenante, intense, tu m'as fait vivre des expériences qui m'ont forcée à me dépasser. Je ne t'oublierai pas. Mais je suis impatiente de rencontrer 2013 !

4 commentaires:

  1. Mes futures 37 ans me font radoter mais j assume :) ma poulette continue d'ecrire j adore et je te souhaite en avance que du bonheur pour 2013 and co gros gros bisous suis fiere de toi ;)

    RépondreSupprimer
  2. Année mouvementée, mais qui annonce un 2013 intéressant j'ai l'impression ! Keep rocking! <3

    RépondreSupprimer

dimanche 30 décembre 2012

J'fais le bilan de 2012 !

J'aime bien faire des bilans d'année en année, je jette un dernier coup d’œil global avant de passer à autre chose. Cette année fut bien remplie, sur tous les fronts, au moins, je ne me suis pas ennuyée !

Janvier
Du nouveau au boulot, c'est arrivé au bon moment puisque j'envisageais depuis décembre de quitter mon emploi. Ce petit renouveau me donne un second souffle, pour le meilleur et pour le pire.

Je pousse la porte de chez Weight Watchers, bien décidée à prendre mon problème de poids à bras le corps. Ce n'est pas la première fois que j'entame le programme, mais cette fois, je n'ai pas l'intention d'abandonner avant d'avoir atteins mon objectif. La route est longue, elle sera douloureuse, avec des hauts et des bas. 

Février
J'ai 31 ans. J'ai un amoureux, je suis heureuse. Je prends la décision de quitter le trou à rats qui me sert d'appartement, j'effectue plusieurs visites.
Suite à un énième coup de gueule avec un collègue, arrêt pour dépression, traitement médicamenteux qui me fait planer et qui m'empêche de prendre la moindre décision. Conversation hilarante avec ma mère suite à la visite d'un appartement, je suis incapable de prendre une décision rationnelle.

Mars
Signature de mon premier CDI. Je suis soulagée car cela m'enlève un sacré poids mais je me demande si j'ai pris la bonne décision de m'enchainer à cette boîte.

Avril
Le grand déménagement ! Je prends possession de mon appartement de "grande personne", enfin. Il y a de l'espace, de la lumière, un immense balcon, je suis en hauteur, je me sens libre. Monseigneur Filou est perdu mais il s'y fait finalement. J'ai confiance en l'avenir, je pense que l'homme va me rejoindre et qu'on vivra heureux.
Santé
 
Deux amitiés se développent en avril, une féminine, une masculine. Deux relations très fortes avec des personnes que je connaissais déjà mais nos rapports changent et s'intensifient. Ils m'ont soutenue cette année. Elle est comme ma petite sœur, il est tellement de choses, je ne peux trouver les mots.
Fin du mois, le début des doutes sur mon couple, les hauts et les bas dans ma tête et mon cœur.

Mai
Rien à signaler...

Juin
J'ai perdu 10% de mon poids de départ. Chez WW, il y a des étapes importantes qui sont récompensées. Pour les médecins, perdre 10% de son poids est déjà bénéfique puisqu'on note une certaine amélioration sur la fatigue, la respiration, le cœur et les artères notamment.

Juillet
Rien à signaler....

Août
Besoin de vacances, je suis fatiguée, les dernières remontent à Mars mais la tête dans les cartons, je ne me suis pas reposée. Les congés débutent la dernière semaine, je souffle enfin. Après avoir longtemps hésité, on a prévu avec l'homme de partir chez ma grand-mère dans l'est, en voiture avec ma mère. J'ai hâte ! Mais malheureusement...

Septembre
Finalement, je pars juste avec ma mère, l'homme ayant été retenu. Ça m'énerve mais je comprends. Certains membres de ma famille ne comprennent pas et il m'est difficile de le défendre.
Les vacances sont fantastiques, c'est tellement bon de retourner dans sa région d'origine auprès de la famille qu'on n'a pas vu depuis longtemps.

J'ouvre aussi ce blog pour donner libre court à mon imagination avec mes vernis, nouvelle passion découverte fin 2011 qui prend des proportions gigantesques dans ma vie. Je m'inscris sur Hellocoton, plateforme de blogs féminins sur tous les sujets possibles. J'y découvre des personnes fabuleuses, passionnées par leurs sujets. Maintenant, je mets de l'huile sur mes cheveux, je fais attention aux composants chimiques de mes shampoings, je suis obsédée par le maquillage, je rêve de palettes aux couleurs incroyables, j'ai envie de me perfectionner dans l'art du contouring, ma wish list de vernis s'allonge sans cesse et je me pâme d'extase devant les créations de mes consœurs.
Je me rends compte aussi que écrire me fait du bien, il y a donc des billets plus personnels qui viennent prendre leur place de temps en temps, une manière pour moi de laisser une trace de mes pensées, d'organiser mes réflexions.

Octobre
Les vacances m'ont permis de me poser et de réfléchir à l'avenir. Je prends une grande décision qui prendra effet en janvier 2013. Sauf qu'à ce moment, je pense que ça va aller plus vite. Oh déception...
Je passe un week end de 4 jours magique à Londres avec 3 amies pas vues depuis longtemps. 
Ma rencontre avec elles fait partie des belles histoires du net puisqu'on s'est rencontrées il y a plus de 8 ans sur un forum de fans du groupe finlandais The Rasmus (souvenez-vous.... Oh Oh Oh Ohhhh in the shadows...)

Au fur et à mesure des concerts et des délires sur le forum, une solide amitié est née. Et même si on ne se préoccupe plus trop du groupe, on continue à se voir. On a beaucoup rigolé durant ce week end, beaucoup marché, dépensé des sous.... (calendrier de l'avent Ciaté notamment....)

C'est aussi le mois où mon histoire d'amour se termine. Je ne vais pas revenir là-dessus, j'en ai suffisamment parlé. De plus, qui dit nouvelle année, dit faisons table rase du passé pour pouvoir évoluer.

Novembre
Difficile. Je suis dans le brouillard. Je pleure, je ris, je mange, je ne mange pas, je dors mal, peu ou beaucoup trop, je fais le deuil. J'envisage d'avoir recours aux petites pilules qui rendent amorphe mais finalement j'émerge, petit à petit. Je suis fière de m'être relevée seule. Je sais que j'aurai encore des moments difficiles, mais le plus dur est derrière moi.

Décembre
Les fêtes arrivent, je suis fauchée, merci la taxe d'habitation qui m'a ruinée. Je déteste avoir des problèmes d'argent. C'est le genre de truc qui obsède, j'y pense à chaque instant, je sais que la moindre dépense imprévue peut compromettre l'équilibre de mon budget serré, comme la bouteille de gaz qui est vide et qu'il faut changer si on veut continuer à manger. Je ne suis pas économe, je me satisfait du peu que j'ai, j'ai un travail, un salaire qui ne permet pas d'extravagance mais je m'en sors malgré tout. Mais ces derniers mois, c'est vraiment la galère. Je pense que la résolution de 2013 sera d'être plus consciencieuse à ce niveau.

On a survécu au 21 Décembre aussi. Je dois avouer que j'avais un doute... et si c'était bien la fin ? Si tout devait s'arrêter comme ça ? Heureusement, on s'est réveillé le 22, avec une mini gueule de bois !

Niveau poids, même si je suis un peu au ralenti ces derniers temps, je fête une perte totale de 14 kilos. C'est loin de ce que j'envisageais en commençant, mais c'est pas si mal finalement, je prends mon temps pour ne pas les reprendre.

Rétrospectivement, décembre est aussi le mois le plus intense de 2012 au niveau vie sociale et j'adore. J'ai l'impression d'émerger, de m'ouvrir au monde extérieur. De nouvelles rencontres, une relation amicale qui se transforme, un nouveau souffle qui me fait penser que 2013 sera extraordinaire. Finie la déprime, j'ai de l'espoir, je suis sur la voie du bonheur et rien ne pourra m'arrêter.

Je te remercie 2012, tu as été surprenante, intense, tu m'as fait vivre des expériences qui m'ont forcée à me dépasser. Je ne t'oublierai pas. Mais je suis impatiente de rencontrer 2013 !

4 commentaires:

  1. Mes futures 37 ans me font radoter mais j assume :) ma poulette continue d'ecrire j adore et je te souhaite en avance que du bonheur pour 2013 and co gros gros bisous suis fiere de toi ;)

    RépondreSupprimer
  2. Année mouvementée, mais qui annonce un 2013 intéressant j'ai l'impression ! Keep rocking! <3

    RépondreSupprimer